Formation Thérapie Holistique

Mode de vie Paradoxes de la nature - Formation Thérapie Holistique

Mode de vie : Paradoxes de la nature

Dans une culture mondiale moderne où le mode de vie semble accentuer la sécurité fiscale sur l’harmonie spirituelle et même la santé, il est devenu si facile d’oublier le fait que la nature nous a équipés de tout ce dont nous avons besoin pour survivre et prospérer dans les limites de sa propre générosité.

En tant que tel, nous avons jusqu’à récemment eu tendance à regarder au-delà de ces limites pour notre salut dans les moments difficiles. Une telle difficulté vient presque toujours sous une forme de maladie physique ou psychologique.

Mode de vie rural vs mode de vie citadin

Mode de vie rural vs mode de vie citadin

La question de savoir si ces affections sont entièrement le résultat de modes de vie n’est pas le sujet ici. Le sujet ici est la tendance à fouiller dans les placards de l’histoire.  Notre intérêt particulier est une sous-catégorie de cela, à savoir la consommation d’« aliments réconfortants » traditionnels par opposition à toute option traditionnelle spécifique, à base de plantes ou autre.

C’est l’ancien adage hippocratique :

“Que votre médecine soit votre nourriture et votre nourriture soit votre médecine”

C’est le thème général, et le soi-disant “Paradoxe français” servant de thème particulier.

À une époque pas si lointaine, nous produisions tous la majeure partie de notre propre nourriture. Nous vivions principalement dans des communautés rurales exemptes de polluants comme les pesticides, les engrais artificiels et les déchets toxiques.

 

L’espérance de vie dépend du mode de vie

On a souvent vanté que les taux d’espérance de vie sont beaucoup plus élevés aujourd’hui qu’ils ne l’étaient avant. C’est une affirmation trompeuse. Il a cependant été suggéré que les taux d’espérance de vie modernes sont dus à des taux de mortalité infantile considérablement réduits plutôt qu’à une longévité accrue pour les adultes qui survivent au-delà des premiers mois vulnérables de la vie.

LIRE AUSSI  Cristal de sélénite : propriétés de guérison, savoir et comment utiliser cette pierre à haute vibration

L’implication ici est courante mais rarement reconnue à un niveau scientifique officiel. Un mode de vie rural moins encombré par un environnement pollué et une alimentation sans aliments raffinés et chargés de conservateurs est plus propice à une bonne santé qu’un mode de vie urbain stressant rempli d’aliments artificiels basés sur la commodité plutôt que sur la nutrition.

Quand Hippocrate a fait son célèbre passage, il semble avoir essayé de minimiser la dépendance même à l’égard de la phytothérapie non intrusive de son temps. Il ne serait donc pas trop présomptueux de conclure que le père de la médecine moderne croyait que le maintien de la santé reposait entièrement sur le pouvoir de l’alimentation.

 

Le pouvoir de la nourriture

Le pouvoir de la nourriture Ce sur quoi nous allons nous concentrer, c’est la puissance d’un aliment de base de luxe particulier : le vin rouge. Le vin rouge est traditionnellement connu comme un produit de luxe le plus souvent associé aux riches. Cependant, cet ancien délice a toujours eu de puissantes propriétés bénéfiques pour la santé que nous n’avons découvertes que récemment.

Jacques Masquelier a établi, sans le savoir, ce qui est devenu l’explication du « paradoxe français ». C’est alors que Masquelier cherchait à savoir si les peaux de cacahuètes données aux animaux de la ferme française comme fourrage pouvaient être toxiques que l’aventure moderne a commencé.

Masquelier a remarqué que lorsque ses animaux de laboratoire étaient nourris avec des peaux d’arachides, au lieu de trouver une toxicité, la force des vaisseaux sanguins des animaux doublait en quelques heures. Il a été découvert que les substances actives de l’arachide, à savoir les bioflavonoïdes procyanidines, étaient responsables des résultats impressionnants. 

LIRE AUSSI  Zu San Li : Ce que vous devez savoir sur le point de longévité

 

Procyanidines : Un thé à base d’écorce et de feuilles

Quelques années plus tard, le Dr Masquelier est tombé sur une histoire des plus intrigantes. Le célèbre explorateur français, Jacques Cartier, explorait le golfe du Saint-Laurent au Canada à l’hiver 1534-1535 lorsque son navire et son équipage se sont retrouvés piégés lorsque le fleuve a gelé. N’ayant pour subsister que les rations de marin standard, l’équipage a développé ce que nous appelons maintenant le scorbut. De nombreux marins ont péri ou sont tombés malades.

À l’heure la plus sombre, Cartier a rencontré un autochtone de la région qui leur a parlé d’un thé. Un thé fait à partir de l’écorce et des feuilles de certains grands pins qui poussaient dans la région. Le thé a guéri les marins survivants en quelques jours. Cartier a ainsi noté tout l’incident miraculeux dans son journal de bord.

L’intrigue de Jacques Masquelier l’a amené à rechercher ce type d’écorce de pin. Et à sa grande surprise l’écorce contenait le même ingrédient actif que celui trouvé dans les peaux d’arachides : les procyanidines. Le Dr Masqulier a ensuite travaillé sur l’isolement de la source unique la plus riche de ces procyanidines. En 1970, a découvert que cette source était les pépins de raisin. 

Alors que les Français ont toujours eu une alimentation chargée en graisses, ils avaient les taux les plus bas de maladies cardiovasculaires parmi les autres États industrialisés. Il est maintenant communément admis que leur forte consommation de vin rouge est responsable de ce paradoxe de la nature.

Extrait de pépins de raisin

Extrait de pépins de raisin

Aujourd’hui, nous avons davantage isolé les avantages de cette boisson ancienne. En extrayant efficacement les procyanidines des pépins de raisin avant leur fermentation dans le vin. Nous pouvons maintenant profiter des avantages de quantités accrues de procyanidines sans aucun risque lié à l’alcool. Pour ce faire, utilisez l’extrait de pépins de raisin.

LIRE AUSSI  Tout savoir sur les pendules en radiesthésie

La raison pour laquelle le vin rouge a été stressé au lieu du blanc est que dans le processus de broyage du raisin, tout le raisin rouge, pépins et tout, est laissé dans la cuve pour fermenter ses jus sains dans le vin qu’il est censé produire. Cependant, dans l’élaboration du vin blanc, les pépins sont enlevés (ainsi que le marc) dès que le foulage est terminé.

OPC d’Extrait de Pépin de Raisin

OPC d’Extrait de Pépin de Raisin

 

L’OPC est surtout connu pour ses nombreux antioxydants. Tout comme les flavonoïdes, qui font partie des substances végétales secondaires, les catéchines, qui font partie des antioxydants, et le resvératrol, qui fait partie des polyphénols.

>>>VOIR LE PRODUIT

Ces pépins de raisins blancs, encore plus puissants que les rouges ne sont donc pas laissés en cuve pour fermenter leurs propriétés dans le vin. En tant que tel, leur teneur en procyanidine est toujours intacte. Ce sont donc les pépins de raisin blanc qui sont récoltés pour produire le meilleur extrait de pépins de raisin disponible.

L’extrait de pépins de raisin est disponible dans presque tous les magasins d’aliments naturels. Il est de plus en plus recommandé par les praticiens aux clients souffrant d’une grande variété de maladies. Une fois de plus, nous sommes revenus à l’ancien placard de l’histoire pour répondre aux conditions modernes. Une tendance qui ne peut que se poursuivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *